Tourisme - Vacances - La Bourgogne vous accueille




Le Gîte d'Ancy   à Ancy-leFranc & le gîte La Loge du Huchier à Nuits-sur-Armançon



Le château de Maulnes, œuvre pentagonale construite entre 1566 et 1572

le chateau de Maulnes

Le château de Maulnes, un concentré d’art architectural à l’image d’un grand ordinateur, concentré de technologie où le hardware serait rien qu’une masse de plastique et métal si le software ou bien plus poétiquement dans la traduction française le “logiciel” ne venait le sublimer.
Que serait devenu le château de Maulnes, si en son cœur, cette partie d’impalpable n’était pas aussi présente ? Probablement aurait-il rejoint ses contemporains, ceux que l’abandon a réduits en tas de cailloux ?
De la conception à la réalisation, tout est d’une gigantesque maîtrise, maîtrise du trait, maîtrise de la mise en œuvre, maîtrise du simple ouvrage, le hasard et l’improvisation n’ont jamais eu leurs places sur le chantier de Maulnes. Tout ce qui paraît simple est compliqué, un détail qui ailleurs serait perçu comme erreur est ici la condition de toute une harmonie.

Ce château fut construit dans la deuxième moitié du XVIe siècle, son architecture pentagonale il ne connaît pas d'équivalent en France. Il présente plusieurs particularités qui le rendent unique. Ainsi, il est bâti autour d’un imposant escalier en spirale et d'un puits central alimenté par trois sources, il utilise un jeu subtil de la lumière et de l’eau

Le château de Maulnes, création ésotérique des “Clermont - Crussol “

Pour tenter de comprendre Maulnes, il est important de connaître au mieux ses commanditaires
  Louise de Clermont et Antoine de Crussol
Bâtis sur les terres de Louise de Clermont-Tallard née vers 1506, la comtesse de Tonnerre et duchesse d’Uzès est élevée à la cour. Éduquée avec les filles de Louis XII, elle reçoit un enseignement de latin, grec, mathématiques et astronomie-astrologie.
En 1527 elle est demoiselle d'honneur de Louise de Savoie (mère de François Ier )et côtoie l’élite des intellectuels et l’élite des dames, Marguerite d’Angoulême, Eléonore de Roye, princesse de Condé, Jacqueline de Longvic, duchesse de Montpensier qui sont ses amies.

Louise de Clermont, rebelle et provocatrice

Catholique par sa famille, en 1538, Louise n’est alors pas convertie à la nouvelle foi, accompagnant la cour à Nice pour la rencontre entre François Ier, Charles Quint et le pape Paul III, elle déclare à ce dernier qu’elle se moque des saints, de la confession, de l’absolution, des papes et de l’excommunication.

L’originalité : c’est ce qui qualifie le mieux Louise , la liberté d’expression et l’indépendance d’esprit
Provocante, mais sans méchanceté, elle se démarque constamment : par sa franchise, sa subtilité, son humour, ses bons mots, sa finesse politique et professant les idées nouvelles.
Ses contemporains s’entendent pour parler de son intelligence et de sa clairvoyante (Marguerite  de Navarre l’appelait, ma Sibylle), mais aussi “prophète”, dans des lettres de la reine Margo et Théodore de Bèze.
Elle s’intéresse aux soins du corps et à la médecine et suivant de près ce qui se passait à l’hôpital de Tonnerre.C’est sous son influence qu’y est introduit un service médical à demeure avec médecin, apothicaire et chirurgien-barbier.

Elle épouse François du Bellay en 1539, il décédera en novembre 1553, suivit un an après par leurs fils François-Henri.

Dame de compagnie de la reine Catherine de Medicis

En 1552, Louise entre au service de Catherine de Médicis, dans ce cercle rapproché de la reine, que plus tard les romanciers appelleront l'escadron volant, mais qui n’était, en faites, qu’un tout petit groupe de favorites, issues des plus nobles maisons du royaume et possédant l’esprit et l’art de la conversation. Elles suivront Catherine dans ses déplacements diplomatiques.

 Antoine de Crussol, vicomte d'Uzès, chef militaire protestant (modéré)

Antoine de Crussol, vicomte d'Uzès, est né en 1528. Il a 28 ans quand il épouse le 10 avril 1556 à Amboise Louise de Clermont âgée de 50 ans.
En1559, il devient chevalier d’honneur de la reine mère Catherine de Médicis. Antoine de Crussol, dont sa proche famille est touchée par la nouvelle foi, est un modéré, non fanatique, il est homme d’équilibre et de tolérance, ce serviteur désintéressé jouera un rôle d’intermédiaire entre les partis religieux.

Ils servent tous deux Catherine de Médicis

En novembre 1561, Antoine de Crussolils et Louise se joignent à l’Église réformée constituée quelques jours plus tôt par Théodore de Bèze pour les familles d’Albret, de Condé et de Châtillon.
En avril 1562, il est envoyé dans le sud pour faire régner le premier édit de Tolérance. Après avoir constaté les abus des catholiques intransigeants, il accepte de prendre la tête des réformés en novembre 1562.
Tous deux correspondent avec Calvin, mais son intransigeance comme celle de certains de la religion réformée leur déplaît. N’aimant pas la violence et le fanatisme d’un bord comme de l’autre, ils s’éloigneront de l’Église réformée peu après les disparitions de Calvin et de la mère d’Antoine.

En octobre 1569, Antoine participe à la procession de Sainte-Geneviève à Paris.
Le 18 août 1572, il mène Catherine de Médicis à Notre-Dame pour le mariage de Marguerite de Valois avec Henri de Navarre.
Le 24 août, un des frères d’Antoine est tué à la Saint-Barthélémy, en septembre il participe aux cérémonies de l’ordre de Saint-Michel.

Louise de Clermont abjure le protestantisme le 19 septembre 1572, tout en gardant jusqu’à sa fin de l’affection pour les réformés.

Antoine décède en août 1573, des suites d’une maladie contractée ou envenimée au siège de La Rochelle

Des gens cultivés

Louise de Clermont-Tallard fréquente le cousin de son premier mari, le poète de la Pléiade Joachim du Bellay, et le cardinal Jean du Bellay, protecteur de François Rabelais et de Philibert de l'Orme

Louise de Clermont et Antoine de Crussol ont côtoyé de nombreux humanistes et savants. Clément Marot, Mellin de Saint-Gelais, Pierre de Ronsard, Joachim du Bellay ont offert des poèmes à Louise. Outre Pierre Saliat, d’autres humanistes ont été en relation très étroite avec le couple.

-=o=-

La construction du château de Maulnes débute en 1566

Pour les bons soins du corps, de l’âme et de l'esprit !

Construis au centre d’un jardin qu’ils auraient peut-être voulu leur Éden,

relais de chasse pour le plaisir, où se superposent symboliquement l’homme de Vitruve et la rose de Luther.

Maulnes où se superposent symboliquement l’homme de Vitruve et la rose de Luther

Un temple, reflet de la culture du couple Crussol,
à la mesure de leur foi, sans contraintes ni artifices


le puis du château de Maulnes 

Inspiré par le donjon de Chambord, Maulnes offre son parcours vers la lumière. Partant de l’eau purificatrice ou de l’eau du baptême pour une ascension vers le ciel de la terrasse. Un escalier à vis s’enroulant tel le serpent qui séduit la première femme, autour d’un tronc, cœur de lumière formé par l’axe creux du puits central devenant arbre de vie, arbre de la connaissance puis desservant, un appartement de bains avec étuve et l’étage d’habitation avant que les colonnes de leur temple matérialisent l’accès vers le ciel.

Maulnes, temple des Clermont-Crussole, les colonnes de matérialisant l'accès vers le ciel
-=o=-

Le germe du pentagone de Maulnes dans la tête de concepteur du château d’Ancy-le-Franc ?

si le triangle Fontainebleau, Chambord, Ancy-le-Franc correspond à un triangle approchant le divin, les distances séparant Maulnes de Chambord (204 km)et Fontainebleau (126 km) présentent le même rapport avec la divine proportion ( 204/126= 1,619 )
Trangle divin Fontainebleau-Chambord-Maulnes
Maulnes « baigne » dans le nombre, il relie le ciel et la terre, il est un microcosme

A Ancy-le-Franc si ce n’est pas pure coïncidence, cette relation avec les deux châteaux de François 1er est matérialisée dans l’orientation du château, le plan, et la décoration.

A Maulnes, le lien avec Chambord semble évident, peut-on penser que l’étage des bains de Maulnes serait en relation avec les appartements des bains de Fontainebleau ? A l’époque, François 1er  les avait installés sous la grande galerie (galerie qui participe au lien que peut avoir Ancy-le-Franc avec Fontainebleau), les décors de ces bains disparus de part et d’autre ne pourront le confirmer. Mais le plan d’origine est peut-être plus parlant, puisqu’une cour ovale formée par le mur d’enceinte et le bâtiment d’entrée en hémicycle était reliée au monument pentagonal par une grande galerie...
les appartements des bains de Fontainebleau
château de Fontainebleau, les appartements des bains au rez-de-chaussée

Au rez-de-chaussée de la galerie François 1er se déployaient les appartements des bains, l’ensemble de ces sept pièces formant des thermes privés : cabinet du barbier, étuves tièdes et chaudes, bains proprement dits et salle de repos. François1er y exposait les bronzes des grands antiques copiés au Vatican, et que Primatice les avait fondus sur place à Fontainebleau. Là aussi il présentait aussi son extraordinaire collection de tableaux précieux comme La Joconde, La Belle Ferronnière ou La Vierge au Rocher de Léonard de Vinci, La Grande Sainte Famille, La belle Jardinière et le Saint-Michel terrassant le dragon de Raphaël.
Nymphée de Maulnes         Serlio-ornement rustique

       Maulnes, le nymphée                                                                                        Serlio (architecte du château d’Ancy-le-Franc) Ornement rustique (quatrième livre)

-=-

Antoine de Crussol meurt en 1573

Maules avait-il toujours sa raison d’être ?



Le château deviendra maison forestière

reste de ce temps, les légendes de Mélusine de Maulnes



Mélusine de Maulnes
L'une des légendes de Mélusine de Maulnes

Mélusine était la femme d'un seigneur qui était très fier de la beauté de sa dame.

Une seule chose traversait le bonheur du châtelain, c'était qu'à un certain jour de l'année, Mélusine se faisait invisible pour tous, même pour lui.

Vainement la suppliait-il de lui faire connaître la cause de cette retraite. Mélusine ne répondait que par des larmes. Obsédé par des sentiments de toutes sortes, un jour ce seigneur résolut de découvrir à tout prix le mystère.Pénétrant secrètement dans l'habitation de sa femme, et au moyen d'une fente pratiquée dans la porte, plonge le regard dans la chambre où était la châtelaine.

Mort et enfer ! ... Qu’aperçoit-il ? Mélusine ayant toujours, de la tête à la ceinture, sa beauté divine de femme, présente, dans le reste de son être, la forme d'un hideux serpent.

A cette vue le seigneur jette un cri. Mélusine, qui l'entend, est si courroucée et si honteuse d'avoir été surprise en cet état qu'elle pousse à son tour une clameur qui fait trembler le château et la forêt, et se précipite dans un puits où elle trouve la mort.

A partir de ce moment, on la voit encore, de fois à autre, sous cette apparence de demi-métamorphose. Mais elle a voué une haine mortelle aux maris trop curieux, qu'elle punit d'une manière terrible.


-=-

Classé Monuments historiques, acquis par le Conseil Général de l’Yonne en 1997

 Depuis 1997 il a fait l'objet d'études historiques et archéologiques, ainsi que de travaux de restauration qui doivent se prolonger sur de nombreuses années.

-=-

Carte d’Oronce Finé de 1538

carte d'Oronce Finé

Oronce Finé (Briançon, 1494 – Paris, 1555), mathématicien du roi, qui enseigne successivement au Collège de Navarre, et au Collège royal créé François Ier

Le méthéoroscope géographique , formé d’un astrolabe et d’une boussole

Le méthéoroscope géographique d' Oronce Finé

méthéoroscope géographique  utilisé pour le calcul des longitudes et des latitudes

En livrant ses méthodes de travail, dans le “De cosmographia “, il ouvre la voie aux futurs cartographes qui pourront compléter sa carte et la corriger à loisir.

-=-




Visite Mélusine
Connaissez-vous la légende de la Fée Mélusine ?
Au cours de la visite, votre guide vous dévoilera les mythes et légendes qui hantent le château depuis des  années.
En costume Renaissance, vous partirez à la recherche de la fée Mélusine et de son mystérieux

  http://www.maulnes.com

https://tonnerrehistoire.wordpress.com/2016/04/10/louise-de-clermont-tallard-et-antoine-de-crussol-duzes/



Retour châteaux de Bourgogne -->      ou    retour randonnées de châteaux du Tonnerrois -->

-=o=-

Maulnes une vision surréaliste

Un clin d’œil à André Breton

“Le jeu du cadavre-exquis”

Dans cet assemblage tous les éléments peuvent faire penser à Maulnes. Rien que le titre pourrait être commun aux deux œuvres

Cette œuvre de pliage est un exercice d’assemblage à l’aveugle composé de dessins exécutés par André Breton et ses complices,
 sans qu'aucun puisse tenir compte des collaborations précédentes.



Le cadavre-exquis-boira-le-vin-nouveau

Maulnes est bien sûr antérieur ,
à ce dessin daté de 1927, où l’eau vient seulement d’être changée en vin  ;-) 
   André Breton y aurait certainement vu un hasard objectif
 



Les châteaux du Tonnerrois


Ancy-le-Franc



Tanlay


Maulnes


Nuits


Béru


Un étonnant et mystérieux palais
 de la Renaissance marqué
par la Providence
ence
L’une des plus belles demeures
de la Renaissance en Bourgogne
Une véritable énigme
 de la Renaissance
De la Renaissance à la
la vie de château du XIXe
et debut XXe siècle

Une belle demeure dominant
le vignoble de Chablis

 
Loge du huchier

La Loge du Huchier


P
our découvrir les châteaux du Tonnerrois et notre coin de Bourgogne


Nos Gîtes à Ancy-le-Franc et Nuits-sur-Armançon

Pour découvrir le château d'Ancy-le-Franc et notre coin de Bourgogne  qui vous offre un patrimoine historique important, avec des villages classés plus beaux villages de France et sites classés au patrimoine mondial de UNECO, il offre aussi des centaines de kilomètres de chemins et de sentiers aux randonneurs et aux cyclistes la véloroute du canal de Bourgogne. l’Armançon et le canal de Bourgogne feront aussi le bonheur des pêcheurs.

Le gîte d'Ancy

Le gîte d'Ancy






























































*******