Pour vos vacances et vos séjours touristiques en France, soyez les biens venus en Bourgogne


Circuits touristiques en Bourgogne

Le gîte d'Ancy à Ancy-le-Franc & la loge du Huchier à Nuits ,hébergement touristique vous proposent de découvrir




Une journée à Dijon  
              
Dijon, prestigieuse cité des ducs de Bourgogne - Jean sans Peur, Philippe le Bon, Charles Le-Téméraire y sont nés - elle est aujourd'hui une capitale régionale moderne,

Pierres blanches,toits vernissés, maisons à colombage, hôtels particuliers des XVIIe et XVIIIe siècles, Cathédrale Saint-Bénigne, Palais des Ducs de Bourgogne ... Dijon est héritière d'un patrimoine architectural exceptionnel qui se parcourt aisément à pied.

 
Hôtel de Vogüé (au centre) abritant aujourd'hui le service architecture
et le service des affaires culturelles

  
Hôtel de Vogüé construit par Etienne Bouhier, parlementaire dijonnais de 1607 à 1635 qui aura beaucoup fait pour le développement du vin en Bourgogne

Huit musées enrichissent la cité : celui des Beaux-Arts (Palais des Ducs), l'un des premiers de France , il abrite les Tombeaux des Ducs de Bourgogne, le musée Magnin (très bel hôtel particulier du XVIIe siècle), le musée Rude (Transept de l'église Saint-Etienne) , le musée d'  archéologique (ancienne abbaye bénédictine de Saint-Bénigne), les musées de la Vie Bourguignonne et d' Art Sacré , qui forment un remarquable ensemble du XVIIe siècle (couvent des Bernardines et chapelle Sainte-Anne) et le Muséum Jardin des Sciences de l'Arquebuse


Circuits touristiques en Bourgogne


plan de Dijon à pied

Afficher Itinéraire à pied de Dijon sur une carte plus grande

Venir à Dijon en Voiture :Itinéraire en voiture vers Dijon

De la gare de Nuits-sous-Ravières à la gare de Dijon en T.E.R + vélo   télécharger les horaires  ligne 01 Dijon- Laroche-Paris

A)    Place Darcy
Que votre voiture soit garée au parking Darcy , ou que vous veniez de la gare, votre visite de Dijon passe par la porte Guillaume


B)  Porte Guillaume
Sur les bases d'une ancienne porte du mur d'enceinte du XIIe siècle, l'architecte Jean-Philippe Maret fait construire en 1788 ce monument en hommage au prince de Condé, gouverneur de la Bourgogne.

porte Guillaume-Dijon

C)  Palais des Ducs et des états de Bourgogne        Place de la libération
fermé le mardi et J de fête

Doté de deux cours souveraines,le palais des Etats de Bourgogne a été commencé au XVIIe siècle sous la direction de l'architecte royal Jules Hardoin-Mansart en englobant l'ancien logis ducal médiéval.
La tour de bar  édifiée en 1365 par Philippe le Hardi (appelée tour de Bar, car le roi René d'Anjou, duc de Bar y fut enfermé).
La tour Philippe le Bon domine l' ensemble de ses 52 m.élevée au milieu du 15e siècle elle symbolise le prestige et la puissance des Ducs de Bourgogne.
Le palais abrite aujourd'hui l'Hotel de Ville et le Musée des Beaux-Arts qui occupe l'aile orientale bâtie au XIXe siècle.
Dans la cour de Flore,vous avez accès à la chapelle des Elus et par un escalier d'apparat édifié au XVIIIe siècle par Jacques Gabriel  à la salle des Etats de Bourgogne. (Ouverte lors de manifestations culturelles.)

Palai des ducs à Dijon


C)    Musée des Beaux-Arts   Entrée cours de Bar

La richesse de ses collections le classe parmi les plus importants de France.La florissante époque des Ducs de Bourgogne est illustrée par les remarquables tombeaux de Philippe le Hardi et de Jean sans Peur , les retables sculptés de la chartreuse de Champmol et par un exceptionnel ensemble de tableaux des primitifs flamands,Bourguignons,suisses et rhénans.
Les différentes écoles de la peinture et de la sculpture occidentale du XVIe siècle sont bien représentées.
Grâce à la donation Granville la section d'Art moderne et contemporain est devenue un nouveau point fort du musée.


salle des états de Bourgogne    Musée des beaux-arts



D) Musée Rude    Rue Vaillant
Ouvert du juin à fin octobre

Dans le transept de l'église désaffectée St-Etienne, une exposition des moulages des œuvres sculptées de François Rude.
Pour mieux faire connaître la production de cet illustre sculpteur dijonnais, la Ville acquit ou fit exécuter, de 1887 à 1910, des moulages des oeuvres principales de l'artiste.
Il s'exprima dans des grandes compositions à caractère historique comme le "Départ des volontaires"
Plus connu sous le nom de la Marseillaise dont on peut voir ici le monumental moulage grandeur nature du célèbre bas-relief de l'Arc de triomphe de l'Etoile.
musée Rude Dijon

Les nombreuses pièces exposées attestent du talent et des multiples sources d'inspiration de François Rude
Dans le choeur, sont encore visibles les substructions de la crypte de l'église du XIe siècle, ainsi qu'un important morceau du mur du Castrum gallo-romain, édifié au IIIe siècle.


E) Eglise St-Michel        Place St-Michel

Datant des XVe et XVIe siècles, son portail dont la composition sculptée a pour thème le jugement dernier est un étonnant mélange de gothique flamboyant et d'ornements renaissance.Elle est riche de nombreuses œuvres d'arts , tableaux des XVIes et XVIIe siècle ,une belle Mise au Tombeau en pierre du XVe siècle et une gracieuse chaire à prêcher du XVIIIe siècle.

F)    Eglise Notre-Dame    Place Notre Dame

L’église Notre-Dame de Dijon s'orne de deux symboles de la ville de Dijon : le Jacquemart et la chouette, elle est considérée comme un chef-d'œuvre d'architecture gothique du XIIIe siècle. On estime que l'édifice actuel a été construit à partir des années 1220 aux années 1240 environ.
Avec son haut portail surmonté d'une double rangée d'arcades à fines colonnes et ses proportions harmonieuses, elle est un chef-d'oeuvre du gotique bourguignon. Sa façade ornée de fausses gargouilles refaites au XIXe siècle est unique en France. Au sommet de la tour sud, le Jacquemart, horloge composée d'une cloche et d'un automate, que Philippe le Hardi avait confisqué au flamand de Courtrai il est placé en 1383 au-dessus de la façade occidentale de l'église . Un second automate, Jacqueline figurant une femme, fut ajouté en 1651 à droite du campanile pour sonner les heures alternativement avec Jacquemart. En 1714, le poète dijonnais Aimé Piron demanda à la municipalité de donner des enfants aux époux , Jacquelinet un enfant automate fut adjoint au couple pour sonner les demi-heures . En 1884 fut ajoutée Jacquelinette, qui frappe les quarts d'heure avec son frère



A l'extérieur de l'église , dans la rue de la Chouette sur un pilier nord, est sculptée une chouette qui est devenue un porte-bonheur. La coutume  est de la caresser, de la main gauche, en espérant que le vœu  formulé soit exaucé.


G) Musée national Magnin    4,rue des Bons enfants
Ouvert T.L.J.

Crée en 1938 dans le bel hôtel Lantin du XVIIe siècle, demeure de la familiale de Maurice et Jeanne Magnin,amateurs d'art éclairés.
L'association des peintres offre un vaste panorama des écoles flamandes, italiennes et françaises du XVIe au XIXe siècle. Des meubles et des objets d'art,rehausse le caractère intime de ce musée très particulier


H) Musée d' Art sacré    15, rue St-Anne
fermé le mardi et J de fête

L'église circulaire à coupole de l'ancien couvent des Bernardines (fin XVIIe) est affectée à la présentation d'objets liturgiques d' origine française et étrangère du XVIIe au XIXe siècle.Autour du maître autel à baldaquin de porphyre abritant le groupe de la visitation, œuvre baroque magistrale de Jean Dubois, belle collection d'orfèvrerie religieuse, de vêtements liturgiques ,de statues polychromes,de bâtons de procession et de tableaux, notamment de l' école bourguignonne du XVIe siècle.


H) Musée de vie bourguignonne    17,rue St-Anne
fermé le mardi et J de fête

Installés dans le Monastère des Bernardines, la visite permet de découvrir la richesse du patrimoine architectural dijonnais et du patrimoine culturel bourguignon. Le Musée de la Vie Bourguignonne offre un parcours qui s'étend sur trois niveaux:
musée de la vie Bourguignone à Dijon
- La galerie du rez-de-chaussée, qui présente un patrimoine ethnographique rural et bourguignon de la fin du XIXe siècle, est relayée, au 1er étage, par la reconstitution de dix commerces mettant en scène la vie quotidienne à Dijon à la fin du XIXe siècle et selon les périodes par les expositions temporaires.
- Le second étage, est quant à lui doté dune salle audiovisuelle où le visiteur peut visionner des films sur des techniques oubliées, des récits de vie, des façons de dire et de faire ainsi que dune galerie consacrée aux marqueurs de l'identité régionale.

I) Cathédrale St-Bégnine        Place St-Bégnine

L'ancienne abbatiale de style gothique bourguignon, rebâtie entre le XIIe et le XIVe siècle possède une magnifique crypte romane, vestige souterrain d'une rotonde à trois étages construite vers l'an 1000 par Guillaume de Volpiano abbé de St-Bégnine et rénovateur bénédictin.

Cathédrale St-Bégnine

En 1894 une flèche nouvelle a été construite à la croisée du transept, ce serait la plus haute et la plus mince de France.

J) Musée archéologique    5,rue Docteur Maret
fermé le mardi et J de fête

L'ancienne salle capitulaire et le Scriptorium de l'abbaye St-Bénigne du XIe siècle vous proposent une exposition sur les croyances populaires des Gallo-romains au travers d'intéressantes stèles funéraires et de nombreux ex-voto en bois,pierre et métal, déposés près des sources de la Seine divinisée sous le nom de Sequana. A l'étage l'ancien dortoir des moines abrite une exposition d'art religieux médiéval dont un superbe buste du christ de Claus Sluter. Le dernier étage est consacré à la maquette d' un tumulus d'époque romaine et mérovingienne, à la parure du trésor de Blanot datant de l'âge de bronze et des objets de l'époque néolithique.

http://www.dijon.fr/les-musees!0-35/musee-archeologique!1-38/


K) Muséum Jardin des Sciences de l'Arquebuse        1,av. Albert 1er

Ce « jardin extraordinaire » présente de façon ludique et interactive la faune et la flore de Bourgogne, mais permet également de découvrir les nombreuses espèces vivant sur les 5 continents ainsi que les milieux naturels dans lesquels elles évoluent.

Se cultiver en se distrayant pourrait être la devise de cet établissement de connaissance, situé au cœur de Dijon

4 pôles essentiels constituent le Jardin des Sciences :

- Le Pavillon de l'Arquebuse (collections permanentes)
- Le Pavillon du Raines (expositions temporaires)
- Le Jardin botanique
- Le Planétarium Hubert Curien


K)    Le Pavillon de l'Arquebuse

Consacré à la géologie régionale et au monde animal.

K)    Le Pavillon du Raines

Le Pavillon du Raines propose des espaces destinés à la promotion de l'actualité scientifique et à la compréhension des différents problèmes d'environnement. Il accueille une station météorologique, en liaison avec le satellite Météosat, qui permet aux visiteurs de faire leurs propres prévisions pour les jours à venir.
Bornes multimédias, ateliers, visites, visioconférences sont régulièrement proposés pour en faire un haut lieu de la médiation culturelle.


K)    Le Jardin botanique

Le jardin opère aujourd'hui une restructuration autour d'une thématique précise, axée sur la diversité de la flore de Bourgogne, sauvage et cultivée. Avec une signalétique attrayante et moderne, toutes les clés de lecture du jardin (classification, détermination, composition d'une plante, explication des différents milieux…,) ainsi que des données sur l‘histoire de la Botanique sont proposées aux publics.

L'ensemble des composantes du jardin est ainsi engagé dans cette démarche : Arboretum, Ecole de Botanique. La petite et la grande Orangerie, bâtiments historiques au cœur du jardin, sont le cadre d'activités diverses et ponctuelles : cabaret des sciences, expositions d'artistes peintres naturalistes, manifestations dans le cadre des journées culturelles nationales…

Le Planétarium Hubert Curien prend ainsi place au cœur du parc de l'Arquebuse aux côtés du Museum et du Jardin botanique de la ville de Dijon. Avec sa salle inclinée, recouverte d'un dôme de 10 mètres de diamètre, le Planétarium Hubert Curien, parfaitement adapté à la taille de l'agglomération dijonnaise, peut accueillir une soixantaine de personnes par séance. Il est équipé de matériels de technologies très récentes et place les spectateurs en immersion d'images.
http://www.dijon.fr/culture!0-1/le-jardin-des-sciences-museum-planetarium-jardin-botanique!1-33/


L) Chartreuse de Champmol  1,Bd. Chanoine Kir (voiture)

Fondée par Philippe le Hardi pour être la nécropole de la lignée des Valois,elle fut un prodigieux foyer artistique où travaillèrent des artistes de Paris et du Nord. Le monastère démantelé à la révolution a conservé deux œuvres majeures de Claus Sluter,le portail de la chapelle où sont figurés,Philippe LeHardi et Margueritte de Flandre et le puits de Moïse,qui est une sorte de fontaine de vie ornée de statues de David, de Moîse et de quatre prophètes, toutes d'un saisissant réalisme
le Puits de Moïse est ouvert, du lundi au dimanche toute l'année, aux visiteurs individuels !
pour une visite complète , durée de 1 h 30
l'Office de Tourisme propose de visiter le Puits de Moïse accompagné d'un guide conférencier
Accès
A pied : entrée rue Faubourg Raines en passant par le Museum – Jardin des Sciences (environ 30 min à pied depuis le centre ville).
En bus : Liane 3 direction Fontaine D'Ouche. Arrêt CHS La Chartreuse
En voiture : entrée boulevard du Chanoine Kir

http://www.visitdijon.com/fr/dijon-agenda-ouverture_puits_de_moise.htm


Les lieux de détente au cœur de la ville

Jardin Darcy    premier jardin public créé à Dijon.

Square des Ducs        adossé au palais des Ducs de Bourgogne

Jardin Jean de Berbisey    rue St-Anne proche du Musée de vie bourguignonne

Square des Bénédictins     situé en bordure de la cathédrale Saint-Bénigne.

   
    Bon plan

Le Parcours de la Chouette

Ce parcours en 22 étapes vous invite non seulement à savourer le charme de Dijon, mais aussi à remonter dans le temps et dans l'histoire de la ville. Chaque numéro renvoie vers un point d'intérêt particulier.
Depuis 2011 : agrémenté de 3 boucles, soit 15 étapes supplémentaires, il permet désormais de découvrir d'autres facettes de Dijon : le quartier Jean-Jacques Rousseau, le quartier Zola et l'accès au Puits de Moïse et à la chartreuse de Champmol
office de tourisme 11 rue des Forges  ( rue à l’arrière du palais des Ducs )

    A voir aussi

Centre d'art contemporain Le Consortium    37, rue de Longvic

lieu de création développé sur plus de 4 000 m2 à mi-chemin entre le centre-ville de Dijon et l’université de Bourgogne, à 10 min à pied de l’Hôtel de Ville et du musée des Beaux-Arts est un lieu de vie au service de l’art contemporain, dans lequel le Consortium réunit et développe ses activités :
- Espaces d’expositions permanentes et temporaires
- Plateau de rencontres et d’échanges au service des artistes et du public
- Lieu ressource, orientation, information
- Salle de spectacles (événements musicaux, danse, lecture, projection, performance, rencontres...)
- Espace bar et restauration
- Un lieu spécifique d’accueil des adolescents.
- http://leconsortium.fr/

Fontaine-les-Dijon
Maison natale de Saint-Bernard        Place des Feuillants

Lieu de naissance de St-Bernard en 1090 . Cet édifice a été profondément remanié au cours des siècles. En 1880, les bâtiments sont transformés pour prendre l'aspect actuel. Une Basilique qui ne fut jamais consacrée est accolée aux bâtiments, elle ne reçut un toit définitif qu'en 1991 à l'occasion du 9e centenaire de la naissance de St-Bernard.

    Vous déplacer dans Dijon

Le vélo
L'agglomération Dijonnaise bénéficie d'une géographie propice aux déplacements des cyclistes et les voies cyclables y sont nombreuses !
L'Office de Tourisme de Dijon dispose de vélos de location à réserver pour votre séjour. Tél. : +33 (0)892 700 558 (0.34 €/min.)
http://www.ot-dijon.fr

Le réseau de bus Divia
Pour découvrir toutes les richesses de la capitale bourguignonne et de ses environs, rien de plus simple et de plus pratique : prenez le bus. Quelle que soit votre destination, le réseau Divia vous y conduit !
Calculez votre itinéraire et achetez vos titres de transport en ligne sur le site Internet de Divia.


   1 d'Alésia
à la source de la  Seine
   2 Ancy-le-Franc
   circuits des lavoirs
   3 Auxerre
  et l'Auxerrois
    4 Avallon
vallée du Cousin et paysages du Morvan
   5 Beaune
Une Journée à Beaune
  6 Chablis
Circuit  du Chablisien
  7 Châtillon sur Seine
Châtillonnais porte de la  Champagne
  8 Dijon
Une journée à Dijon
  9 Montbard
et autour de Montbard
  10 Noyers
  Circuit médiéval
  11 Semur en Auxois Epoisses
  12 Sur la route de Guédelon
   13 Tonnerre

  
14 Troyes

   
15 Vézelay





15 CIRCUITS TOURISTIQUES


Alésia / Ancy-le-Franc / Auxerre / Avallon / Beaune / Chablis / Châtillon sur Seine / Dijon / Montbard / Noyers / Semur en Auxois /
Sur la route de Guédelon / Tonnerre / Troyes / Vézelay

retour carte des circuits



Retour Bienvenue en Bourgogne
les loisirs-plein air
Les incontournables
Châteaux et abbayes
véloroute canal de Bourgogne

Gîte  4 personnes  +  2

Gîte 2/4 personnes

La loge du Huchier